Afficher tous les 23 résultats

Elles sont fabriquées manuellement et artisanalement par les meilleurs maîtres artisans de Fès et de Marrakech.

La babouche se fabrique au Maroc depuis des siècles. Les artisans appliquent ce savoir faire ancestral à la réalisation des babouches.
Les cuirs sont issus des tanneries de la Medina à Fès, tout aussi anciennes. La babouche au Maroc se dit « belgha » et diffère d’une région
à une autre par ses motifs et par sa forme, néanmoins elle reste la chaussure la plus portée carlégère et pratique.
Traditionnellement fabriquées en cuir de chèvre ou de mouton, elles étaient autrefois la chaussure de tous les jours par excellence.

Aujourd’hui, seuls les anciens restent fidèles à la babouche délaissée par les jeunes générations au profit de la mode occidentale.
Cependant, elle est toujours indispensable pour la parure des grandes occasions comme la célébration des mariages.
Lors des fêtes religieuses, «le port du costume traditionnel est obligatoire» et à la djellaba s’ajoutent les indispensables babouches.
Le travail artisanal de la babouche marocaine est soigneusement préservé depuis le moyen âge.

Aucun artisan dans le monde, aucune industrie, aussi sophistiquée soit-elle, ne peut prétendre maitriser le savoir-faire des maitres artisans
de Fès et le processus de fabrication des babouches marocaines tel qu’il est déposé auprès de l’Organisation Mondiale de la Propriété
Intellectuelle (WIPO).

La babouche est au centre de l’artisanat du cuir marocain car elle fait partie des objets les plus prisés des touristes en visite au Maroc.
Fès et Marrakech sont les « villes principales de production des babouches».